Versailles : Louis XIV est anglais

Dans la prochaine série originale de Canal+, « Versailles », c’est un acteur britannique, George Blagden, qui interprétera le rôle du Roi-Soleil, Louis XIV.

Le tournage de « Versailles », série TV au budget record en France que Canal+ diffusera fin 2015, s’est achevé cette semaine. Le Roi-Soleil y est joué par George Blagden, acteur britannique de 25 ans, que l’on a déjà vu dans le film « Les Misérables » dans le rôle de Grantaire mais aussi dans la série « Vikings » dans laquelle il est le prêtre Athelstan.

Un entraînement de boxe pour incarner le roi

« Nous n’avons pas trouvé de comédien français idéal pour le rôle, nous ne cherchions pas un Anglais mais un jeune roi et George est formidable » en Louis XIV, confiait à l’AFP Maxime Saada, directeur général adjoint du groupe Canal+, quelques semaines plus tôt. George Blagdel est convaincu d’avoir été choisi en raison de son caractère « plutôt doux ». « Il n’y a pas une once de violence en moi », confie-t-il, « je ne me suis jamais battu de ma vie, mais pour jouer un personnage aussi puissant, un peu de violence doit être perçue ». L’acteur s’est donc mis à la boxe, sur les conseils de Jalil Lespert, et a enfilé ses gants chaque jour, son personnage gagnant en assurance. « On devrait voir l’évolution du caractère de Louis en train de devenir le Roi-Soleil… si nous avons réussi », explique l’acteur.

Un jeune Louis XIV de 28 ans

Les auteurs britanniques de la série, David Wolstencroft et Simon Mirren, expliquent avoir voulu montrer « l’homme vulnérable » et « ce qui pouvait se passer dans sa tête ». « L’instinct de survie est un trait essentiel de sa psychologie » et la rivalité avec son jeune frère, Philippe d’Orléans (joué par l’acteur gallois Alexander Vlahos, ndlr) ajoute à son conflit intérieur. Il s’agit d’explorer une relation fraternelle complexe et l’idée de sacrifice qu’exige l’exercice du pouvoir », précise David Wolstencroft. Pour les auteurs, Louis XIV est « une statue de marbre géante » qui devait tomber de son piédestal, « pour le rendre un petit peu à la vie ».

La série prend place en 1667 alors Louis XIV a 28 ans lorsque celui-ci lance la construction de Versailles pour comme symbole de son pouvoir absolu. On y voit un roi manipulateur, tourmenté et passionné, faisant face aux difficultés de son époques (la Fronde, les manoeuvres politiques des nobles, son peuple qui souffre…).