Un taxi sans chauffeur provoque un accident

Un taxi sans chauffeur, qui participait à un essai public à Singapour, est entré en collision avec un camion et a subi de légers dégâts, a annoncé l’opérateur.

Personne n’a été blessé dans cet accident survenu à One North, un campus de recherche de banlieue, où le véhicule autonome est testé à petite échelle depuis le mois d’août, selon la start-up américaine nuTonomy.

«  Aucune des personnes impliquées n’a été blessée. La voiture nuTonomy, à bord de laquelle se trouvaient deux ingénieurs, roulait à faible allure au moment de l’accident  », a dit la compagnie. Les dégâts au véhicule sont «  minimes  » et l’essai n’a pas été suspendu, ajoute-t-elle. L’Autorité des transports terrestres de Singapour a expliqué que le taxi changeait de file lorsqu’il est entré en collision avec le camion. Les premiers taxis sans chauffeur avaient commencé fin août à circuler à Singapour. Cette fois-ci, l’essai permet à des membres désignés du public de réserver l’un de ces véhicules en utilisant une application nuTonomy, dans le quartier One North.

Des essais qui se multiplient

Pendant la période d’essai, deux employés de la start-up sont à bord en permanence. Les tests de voitures sans chauffeur commencent à se multiplier dans le monde. En octobre, des véhicules autonomes ont pour la première fois transporté des passagers dans un lieu public au Royaume-Uni. En septembre, le service de location de voiture par internet Uber a testé une petite flotte de voitures autonomes à Pittsburgh.